• Accueil

    Bonjour mes ami(e)s,

     

    Depuis sept ans vous avez pu lire plus de 1000 articles que j’ai publiés sur mon blog http://terrelointaine.over-blog.fr.

     

    Malheureusement, le portail Over-Blog s’est beaucoup dégradé en qualité : invasion de publicités intempestives, impossibilité d’effectuer correctement une mise en page (taille et police de caractères, positionnement de l’article sur sa page, etc…).

     

    Je me suis senti obligé de publier la suite de mes articles ici, tout en conservant mes publications antérieures sur Over-Blog.

     

    Malgré les difficultés que je vais rencontrer avec ce transfert, j’espère que vous continuerez à m’accorder votre amitié et votre fidélité.

     

    Bien cordialement.

    Dông Phong

    19 décembre 2014

     

     

     

  •  

    Monologue 30

     

    Il lui est venu,

    Ce sale virus*…

    Pourquoi tant de peine

    Pour celle que j’aime ?

     

                    Port Haliguen, 8.3.2016

     

    * D’une violente gastroentérite

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    13. B41-B50

    B41

    Béo như bồ sứt cạp.

    Gras comme un gros panier dont la torche est cassée.

     

    Vraiment très gros et très gras.

     

    B42

    Bên khinh, bên trọng.

    Un côté méprisé, l’autre respecté.

     

    Équivalent français : deux poids deux mesures.

     

    B43

    Bên ngoại cũng kính, bên nội cũng vái.

    Respecter le côté maternel et vénérer autant le côté paternel.

     

    Équivalent français : ménager la chèvre et le chou.

     

    B44

    Bệnh ngoài miệng chui vào, vạ trong miệng trào ra.

    Les maladies pénètrent par la bouche, les ennuis se répandent de la bouche.

     

    Équivalent français : trop parler nuit.

     

    B45

    Bệnh quỷ có thuốc tiên.

    Aux maladies du diable il y a des remèdes d’immortel.

     

    Équivalent français : aux grands maux, les grands remèdes.

     

    B46

    Biết đâu là tổ con chuồn chuồn.

    Qui sait où se trouve le nid de la libellule.

     

    Équivalents français : le dessous des cartes ; la face cachée des affaires.

     

    B47

    Biết người biết của.

    Reconnaître les hommes et les biens.

     

    C’est le comportement d’une personne avisée.

     

    B48

    Bình chân như vại.

    Avoir les pieds aussi stables  que ceux d’une jarre.

     

    Rester impassible devant les événements.

     

    B49

    Bình mới rượu cũ.

    Fiole nouvelle alcool ancien.

     

    Histoire ancienne sous de nouveaux habillages.

     

    B50

    Bò cười trâu ngã.

    Le bœuf se moque du buffle qui tombe.

     

    Équivalent français : le borgne qui se moque de l’aveugle.

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Boule de givre 3

    (Jeu poétique de Temps-Pestif*)

     

    Là,

    en bas

    de la rue

    de notre EHPAD,

    qui est très pentue,

    Saint Patern semble vivre

    en dépit du givre.

    Les saints bretons

    me sont bons

    malgré

    tout.

     

    2.12.2017

     

    * Voir le règlement sur http://temps-pestif.over-blog.org/2017/11/boule-de-givre.html 

     

     

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

    Monologue 29

     

    Maudits soient les voisins d’en haut,

    Qui nous créent ces dégâts des eaux !

    Hé oui, la poisse nous poursuit,

    Quand connaîtrons-nous un répit ?

     

                    Port Haliguen, 7.3.2016

     

     

     


    votre commentaire
  • Boule de givre 2

    (Jeu poétique de Temps-Pestif*)

     

    Sur

    la branche

    qui se penche,

    presque cassée

    à cause du givre,

    un merle fait sa trille.

    Il me donne envie

    d’une autre vie

    plus heureuse

    et plus

    gaie.

     

    1.12.2017

     

    * Voir le règlement sur http://temps-pestif.over-blog.org/2017/11/boule-de-givre.html 

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Monologue 28

     

    Le noroît s’est presque calmé,

    Les arbres sont moins agités.

    Mais les tourments sont toujours là,

    Car son mal revient à grands pas.

     

                    Port Haliguen, 6.3.2016

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique