• L’ascalaphogramme 1

     

    L’ascalaphogramme 1

    (Jeu poétique de Temps-Pestif*)

     

    En cette nuit de la Samain,

    Quand le vent souffle tristement

    En nous apportant moult tourment,

    Un hibou hulule sans fin.

     

                 22.10.2016

     

    * Voir le règlement sur http://temps-pestif.over-blog.org/-#ob-comment-ob-comment-89182669 

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Jacques Premel-Cabic
    Samedi 3 Décembre 2016 à 12:26

    En villégiature dans ma chère Bretagne, je n'avais pas pu émettre de commentaire à l'occasion de la première mise en ligne de ce quatrain, alors le voici :

    On sent le souffle d'un vent mauvais, d'une sinistre galerne dans ces quatre vers, avec en plus un chant de hibou pas très rassurant qui vient s'en mêler.

    Brrr! Brrr! Brrr! cet ascalaphogramme est bien dans l'esprit de la Samain que les athées et les croyants de manière oecumènique  essayent de détourner  malgré tout par de festives agapes.

    Peur sur Terre Lointaine, aujourd'hui ! mais que cela ne m'empêche pas de te saluer bien amicalement, cher Dông Phong !

    Bien à toi,

    Jakez

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 18:39

        Cher Jakez, c'est Jean-Luc Aotret qu'il faut féliciter pour ces jeux poétiques.

        Je ne fais que répondre à Temps-Pestif.

        Bonne soirée,

        Bien amicalement.

        Dông Phong

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :