• Le chronochosetrose 2

     

    Le chronochosetrose 2

      

    Çà m’a rendu tout chose,

    De la voir se faner

    Jour après jour, la rose

    Dont l’amour m’a comblé.

                        

    (Deuxième contribution de Dông Phong à « Chronochosetrose », jeu poétique de Temps-Pestif, le blog d’An Amzer Poésies).

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Philippe Dagorne
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 06:06
    Sobre et si pur...
    2
    Jacques Premel-Cabic
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 08:09

    Je partage tout à fait le commentaire précédent; quatre vers qui disent beaucoup plus et beaucoup mieux qu'un roman de trois cents pages.

    Merci ami Dông Phong pour cette belle déclaration à la fois concise et profonde.

    Bien à toi et  à tes chers

    Jakez

     

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 15:57

    Merci infiniment, chers amis Philippe et Jakez, de vos aimables commentaires.

    Même dans un jeu poétique de Temps-Pestif, je n'arrive pas à me libérer de nos problèmes.

    Bon weekend,

    Bien amicalement.

    Dông Phong

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :