• Le chronochosetrose 3

     

    Le chronochosetrose 3

     

    Abélard et Héloïse

     

    Roman à l’eau de rose ?

    Non, c’est la vérité,

    Car même sans la chose*,

    L’amour n’a pas manqué.

     

    * Voir aussi "Le mot et la chose", poème galant de l'abbé de Lattaignant (1697-1779) sur  https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Mot_et_la_Chose_(Lattaignant)

     

                        

    (Troisième contribution de Dông Phong à « Chronochosetrose », jeu poétique de Temps-Pestif, le blog d’An Amzer Poésies).

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Jacques Premel-Cabic
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 08:57

    Quelle belle histoire/passion !  que celle d'Héloïse et d'Abélard............qui vogue étonnamment du platonique au charnel pour demeurer jusqu'à la nuit des temps, dans le  platonique spirituel et mystique  (et pour cause ! ).......tout cela pour démontrer que tout amour fusionnel l'est pour l'éternité.

    Quatrain très beau et et encore plus émouvant, pour qui sait lire entre les lignes, émanant de ta part, ami Dông Phong.

    Que la journée soit la plus douce possible à Saint Avé.

     

    Jakez

      • Vendredi 30 Septembre 2016 à 22:37

        Merci, cher Jakez, de ton aimable commentaire.

        Je suis d'autant plus sensible à son histoire qu'Abélard a terminé sa vie à l'abbaye de Saint Gildas de Rhuys dans le Morbihan.

        Bonne nuit,

        Très amicalement.

        Dông Phong

         

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :