• Lòng mẹ / Cœur de mère

     

    Bonne Fête à toutes les Mères !

     

    Lòng m

                        Y Vân (1933-1992)

    Lòng m
    bao la như bin Thái Bình dt dào,
    Tình m
    tha thiết như dòng sui hin ngt ngào,
    L
    i m êm ái như đng lúa chiu rì rào,
    Ti
    ếng ru bên thm trăng tà soi bóng m yêu.

    Lòng m
    thương con như vng trăng tròn mùa thu,
    Tình m
    yêu mến như làn gió đùa mt h,
    L
    i ru man mác êm như sáo diu dt d
    N
    ng mưa sm chiu vui cùng tiếng hát tr thơ.

    Th
    ương con thao thc bao đêm trường,
    Con đã yên gi
    c, m hin vui sướng biết bao,
    Th
    ương con khuya sm bao tháng ngày
    L
    n li gieo neo nuôi con ti ngày ln khôn.

    Dù cho m
    ưa gió không qun thân gy m hin,
    M
    t sương hai nng cho bc mái đu bun phin,
    Ngày đêm s
    m ti vui cùng con nh mt nim,
    Ti
    ếng ru êm đm m hin năm tháng trin miên.

     

                                               1952

     

     

    Traduction par Đông Phong :

     

    Cœur de mère

     

    Le cœur de mère est aussi immense que le Pacifique, débordant,

    L’amour de mère est tel un ruisseau sans remous, rafraichissant,

    Ses paroles sont douces comme une rizière du soir qui murmure,

    Berceuses de mère aimée sur le perron quand éclaire la lune.

     

    Le cœur de mère est pour ses enfants la pleine lune d’automne,

    L’amour de mère est le vent qui caresse la surface de l’eau,

    Ses berceuses douces comme une flûte de cerf-volant là-haut

    Se mêlent matin et soir, malgré le soleil et la pluie, aux gazouillis de ses marmots.

     

    Par amour pour ses enfants, elle a veillé tant de nuits,

    Et quand ils s’endorment, comme elle se réjouit,

    Par amour pour ses enfants, elle se débat jour et nuit sans compter

    Ses difficultés pour les élever jusqu’à maturité.

     

    Qu’il pleuve ou qu’il vente, bonne mère ne se soucie point de son corps maigre,

    La rosée et le soleil ont blanchi sa tête remplie de peines,

    Mais elle est heureuse matin et soir auprès de ses enfants,

    Et à travers le temps ses berceuses apaisantes résonnent encore éternellement. 

     

                                     5.6.2009

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    dany de tara
    Lundi 30 Mai 2016 à 10:29

    bien longtemps que je ne suis venue ici ;;ma fille ayant été opéré d une sale maladie  en septembre

    l espoir nou fait vivre

    un enchantement de lire vos textes;poémes et autres écrits

    bisous et amitié

    2
    Lundi 30 Mai 2016 à 15:38

    Merci Dany.

    Moi aussi, je suis heureux de vous retrouver.

    Je vous souhaite bon courage pour vous occuper de votre fille.

    Je suis également dans une situation très difficile, car mon épouse a attrapé la maladie d'Alzheimer qui s'aggrave de jour en jour.

    Bien amicalement.

    Dông Phong

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :