• Vers de terre d'Armorique (p.17)

     

            Lạnh

     

    Mưa phùn xứ breton,

    Hà Nội xưa cũng thế,

    Gió bấc đâu có nể

    Kẻ lạnh suốt mùa đông.

     

    Cả đời vẫn lông bông,

    Xuân hạ mà chả thấy,

    Đông tây đâu cũng vậy,

    Lòng lạnh trống như không.

     

    Làm gì cứ ngóng trông,

    Thời gian chảy nhanh lắm,

    Sao nay không nín lặng,

    Lâu rồi chuyện viển vông.

     

                                                      Quiberon, 13.5.2006

     

    Traduction :

     

                Froid

     

    Le crachin du pays breton,

    Ta vieille Hanoi en connaît autant,

    La bise du nord n’épargne guère

    Ceux qui ont froid tout l’hiver.

     

    Toute ta vie sans référence,

    Printemps été, aucune différence,

    Est ouest, tout pareillement,

    Ton cœur froid est vide comme le néant.

     

    Que diable toujours chercher vainement,

    Et le temps coule si vite, bon sang,

    Pourquoi ne pas te taire à présent,

    Tes chimères ont duré trop longtemps. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :