• La ganivelle 3

    La ganivelle 3

    (Jeu poétique de Temps-Pestif*)

     

    J’adorais la chanterelle

    De mon banjo d’autrefois,

    Car j’avais grand besoin d’elle.

     

    Souvent sous lune nouvelle

    Quand, seul, je broyais du noir,

    J’adorais la chanterelle.

     

    Et pour vaincre un cœur rebelle

    Je l’emmenais avec moi,

    Car j’avais grand besoin d’elle.

     

    À présent, en ritournelle,

    Je l’entends encor le soir.

    J’adorais la chanterelle

    Car j’avais grand besoin d’elle.

     

                        3.7.2019

     

    * Voir le règlement sur http://temps-pestif.over-blog.org/2019/06/la-ganivelle.html 

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Août à 10:16

    Si léger, si tendre, il y a Hung, toujours au plus profond de ton cœur une flamme qui brille sans cesse... Elle est l'enfant, elle est Poésie. 

    Merci à toi

     

    philippe 

      • Samedi 31 Août à 17:34

        Merci beaucoup, cher Philippe.

        Oui, malgré ma triste situation, la poésie m'amuse toujours.

        Très amicalement.

        Dông Phong

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :