• Un air de parapluie

     

                   À M…

     

    Oui, rappelle-toi

    Cet automne-là

    Il pleuvait aussi

    Beaucoup à Paris

    Quand nous marchions

    Sous le parapluie

    « Coin de paradis »

    Passant par Maubert

    Puis à Odéon

    Jusqu’à Fürstenberg

     

    Il pleuvait des cordes

    En Place Concorde

    Pire au Vert Galant

    Où soufflait ce vent

    Mais je n’eus pas froid

    Serré contre toi

    Sous le parapluie

    « Coin de paradis »

    Oui, rappelle-toi

    Cet automne-là

     

    Aujourd’hui il pleut

    J’ai froid et j’ai peur

    De ne plus savoir

    T’emmener le soir

    Longtemps promener

    Marcher et chanter

    Sous le parapluie

    « Coin de paradis »

    Serré contre toi

    Chaud comme autrefois

     

               Dông Phong, 5.10.2008

     

     


    votre commentaire
  • Samedi 7 juin 2008 

    6ème mélogramme

    petite leçon de style par le maître de la terre lointaine :

    En pays de Lorraine
    Une belle reine
    En fleurs
    Chanta do ré mi
    Et sa voix me mit
    En pleurs.

    Elle est toujours belle
    Ma reine lorraine
    Pour moi
    Son chant mi ré do
    Me rend encor chaud
    Parfois.

    Malgré le grand âge
    Qui nous fait plus sages
    Et tristes
    L’air de Domrémy
    Dodo do ré mi
    Persiste

    Dông Phong

     

     Jeu poétique de Temps-Pestif, le blog de l’association An Amzer Poésies, publié à la page

    http://temps-pestif.over-blog.org/article-20142780.html 

    Repris ensuite dans le recueil de Dông Phong, Des lunes d’amitié, Éd. Joseph Ouaknine, 2014, p. 22.

     

     

     


    votre commentaire
  • Prière à Saint Nolff

     

    À Saint Nolff souvent ‘‘Les Arts Tissent’’*,

    Rimailleur sans beaux vers à soi,

    J’envie tous ces brillants artistes

    Qui savent sculpter leur émoi.

    Je Vous prie, Saint Nolff, quelques rimes,

    Pour qu’un jour je Vous paie ma dîme.

     

                                                             28.9.2006

     

    Tạm dịch :

                         Cầu Thánh Nolff

     

    Thường ở Saint Nolff ‘‘Văn nghệ Dệt’’,

    Mình thơ thẩn chưa tầm gì hết,

    Phục sao giới nghệ sĩ tài ba

    Khéo chạm lòng họ thành văn hoa.

    Kính lạy Thánh Nolff, xin vài vần,

    Để con trả Ngài thuế mười phân.

     

     

    * ‘‘Les Arts Tissent’’, manifestation artistique annuelle de Saint Nolff, commune du Morbihan.

     


    votre commentaire
  •  

    Ma femme adorée est partie,

    Vers quels cieux, je ne sais pas,

    Pourvu qu’elle soit bien là-bas,

    Pour oublier sa maladie.

     

                            18.10.2018

     

                    Marie-Françoise nous a quittés aujourd’hui.

     


    4 commentaires
  • 40

     

    En cette arrivée du printemps,

    Le soleil est un peu absent.

    Mais les oiseaux sont amoureux

    Et leurs chants sont mélodieux.

     

                            20.3.2016, Printemps

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires